Bio de Florence Maurin Fournier

florence-maurin-fournier-bio-1 Florence MAURIN FOURNIER

Née à Neuilly-sur Seine, j’ai vécu ma jeunesse dans différentes villes de France et suis revenue à Neuilly à la naissance de ma deuxième fille, il y a bientôt 23 ans.

Mariée, mère de 3 enfants, j’ai toujours eu une activité professionnelle en dehors de mon domicile.
Après une maîtrise dans la communication (sortie major « grandes entreprises »), j’ai travaillé près de 10 ans dans le premier groupe de communication français, (secteur Banque et finances), puis j’ai créé une structure spécialisée dans la gestion de projets, en particulier évènementiels, et collaboré au développement d’un club de réflexion DRH et Directeurs de communication, en vue d’échanges de pratiques professionnelles.

En 2001, il m’a été proposé de rejoindre le Conseil d’Administration d’une organisation professionnelle dans le domaine des services à la personne, organisme dont j’ai assuré ensuite la présidence et la direction générale pendant près de dix ans jusqu’à fin 2013.

florence-maurin-fournier-oit-geneve-juin-2011-2

Florence Maurin Fournier à l’OIT (Genève) en juin 2011

En 2011, j’ai représenté l’ensemble des employeurs Français à l’OIT (ONU) pour la signature de la première Convention Internationale des Travailleurs Domestiques (N°189). Je suis intervenue également dans des réunions et forums à Lisbonne, Turin et Bruxelles (auprès des représentants des gouvernements des Etats membres).

florence-maurin-fournier-oit-geneve-juin-2011-3

Florence Maurin Fournier à l’OIT (Genève) en juin 2011

Je suis aujourd’hui toujours membre du Conseil d’Administration de ce syndicat, et de la Fédération à laquelle je l’ai affiliée en 2009, elle-même membre du MEDEF.

Membre de la CPCS (Commission Permanente de Concertation des Services, à compter de sa création en 2009 par le Premier Ministre), Membre de la commission services à la personne du CNC (Conseil National de la Consommation) en 2011, je siège aujourd’hui en tant que membre Titulaire dans différents Conseils d’Administration et autres organisations (Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale (ACOSS), Comité partenarial de la CNAF, Conseil d’Administration de la CAF du Val de Marne, différentes Commissions d’Accueil du jeune Enfant, Commission compensation ressources du Conseil National Consultatif des Personnes handicapées (CNCPH)… et reste très impliquée sur ces sujets relatifs au soutien des familles (pour la garde des enfants, le maintien à domicile des personnes âgées et des personnes dépendantes, la formation des métiers de la petite enfance, de l’aide à domicile…).

Parallèlement à mon activité professionnelle, je me suis également investie dans l’association de parents d’élèves en tant que présidente de la PEEP de l’école Madeleine Michelis pendant la scolarité de mes enfants.
C’est à cette occasion que j’ai eu l’honneur de rencontrer et de travailler avec notre Maire, Nicolas SARKOZY sur les sujets qui concernaient les familles, l’école, les enfants, les enseignants, le personnel des écoles.
J’ai pu apprécier ce qu’était un Maire très informé et impliqué auprès de tous sur l’un des sujets essentiels pour une commune et ses habitants : l’éducation et l’accompagnement des enfants.

En 2001, Nicolas SARKOZY m’a proposé de faire partie de sa liste pour les élections municipales.

Nicolas Sarkozy, Florence Maurin Fournier et Arnaud Teullé

Nicolas Sarkozy, Florence Maurin Fournier et Arnaud Teullé

En 2008, Après les différentes erreurs de l’UMP, dont la dernière qui fut de soutenir un candidat qui n’était pas UMP et qui a fait sa campagne contre Nicolas SARKOZY, j’ai décidé de m’impliquer dans la liste « Fidèle à Neuilly » car je n’acceptais pas cette logique, pour moi immorale, de soutenir celui que les « sondages disaient gagnant » au mépris total des militants et élus de l’UMP. En dépit de ces sondages, nous avons réussi a mettre en ballotage le candidat « soutenu » par notre parti, puis nous avons obtenu près de 40% des suffrages au second tour.

Florence Maurin Fournier aux élections municipales de 2008

Florence Maurin Fournier aux élections municipales de 2008

De 2008 à 2014, j’ai assumé mon rôle d’élue de « l’opposition » (comme nous a toujours appelés Monsieur JC Fromantin), tout comme celui de membre du Conseil d’Administration du Collège Théophile Gautier, membre de la Commission d’appels d’offre, de la Commission Sociale et de la Commission Animations.

J’ai pu, pendant 6 ans, constater le refus de Monsieur Fromantin à accepter le débat (avec ceux qu’il a immédiatement inscrits dans l’opposition mais également avec sa majorité), son systématisme à vouloir défaire les projets initiés par les équipes précédentes, pour les refaire avec des coûts supplémentaires ou les abandonner.

Bernard Lepidi et Florence Maurin Fournier

Bernard Lepidi et Florence Maurin Fournier

En 2014, j’ai décidé de mener la liste « j’aime Neuilly » en binôme avec Bernard LEPIDI, pour offrir aux Neuilléens, d’une part la possibilité d’une alternative crédible à droite claire dans son positionnement, permettre l’exercice du débat démocratique, proposer de construire une véritable politique destinée exclusivement à Neuilly, ses habitants et les actifs qui y travaillent, en refusant de faire de Neuilly une vitrine pour des projets qui ne serviront pas ceux qui nous élisent.

Commenter les articles

Vous pouvez participer activement à ce blog en vous connectant ici.

Permanence

28 rue d'Armenonville
92200 Neuilly-sur-Seine

J'aime Neuilly :
http://www.jaimeneuilly.com/

Neuilly à Droite !

Bienvenue sur notre blog. Retrouvez sur ce site toute notre actualité, nos réflexions, ainsi que l'actualité politique de notre ville. Vous pouvez aussi nous retrouver sur Facebook et Twitter.